HuGo MoToR    Race-Race-Race-2o17  Français  

Le projet Race-Race-Race-2o17


 

Le projet

HuGo MoToR Race-Race-Race-2o17 © ADAGP Paris 2017

tel que soumis au différentes institutions et finalement agrémenté par elles :

Helmhaus, Wasserkirche, Ville de Zurich


HuGo MoToR Race-Race-Race-2o17 © ADAGP Paris 2017

Qu’est-ce que le racisme est la question à laquelle chacun réponds différemment.
Je m’intéresse à la diversité de ces réponses et veux les intégrer dans mes nouveaux travaux ; comme moment palpitant de lecture et comme invitation à sonder le propre conscient.
Zurich doit-être le berceau de cet œuvre d’art polymorphe, plastique et vivante, que je vais développer avec des humains d’autres villes. Zürich - Berlin - Detroit - Paris est sa trajectoire.

(JPG)

Comment fonctionne Race-Race-Race-2o17 ?
Avec 12 cadres peints, 1 table et deux chaises, j’installe temporairement un atelier d’écriture publique à la Limmat à Zurich, sous les arcades de la Helmhaus-Halle et de la Wasserkirche, avec leur consentement.
De là j’attire les passants, pour discuter de racisme en posant cette question : Qu’est-ce-que le racisme ?
J’enregistre la réponse en direct sur mon portable, pour la réduire ensuite avec l’aide de son auteur à 3 lignes, pour réussir à la placer sur un petit bout de papier chiffon que l’on colle, daté et signé, sur le dos du cadre choisi par lui.

(JPG)

Dans l’après-midi, quand collent déjà quelques réponses sur les dos des cadres, j’amène les participants, des amis et des âmes sympathiques, avec les cadres peints, pour une exposition d’art de rue vivante, le long du Limmattquai jusqu’au pont Rathausbrücke, que nous traversons pour avancer sur notre gauche en commuant tout le long de la Wühre, jusqu’au pont Münsterbrücke, où nous nous répartissons pendant un quart d’heure sur tout le pont. Une scène finale colorée. Merci à Zürich de permettre cette action d’art.

(JPG)

De retour sous les arcades du Helmhaus, nous clipsons ensemble les 12 cadres sous une nouvelle forme, dans cette atmosphère amicalement sécurisante. C’est le moment de partager un verre raffraichissant sans alcool et de déjà nous dissoudre. Les 12 cadres retournent à mon atelier à Obfelden où ils attendent leur prochaine sortie dans une ville spontanée, où vivent des humains chaleureux, comme Zurich.

(JPG)

Pour participer au défilé de Zurich, avec les 12 éléments de l’œuvre d’art Race-Race-Race-2o17, le dimanche 02 juillet 2017, de 16:00 à 17:30, c’est par ici.


HuGo MoToR © ADAGP Paris 2017