HuGo MoToR    Mes travaux récents  Des projets en attente  

HuGo MoToR Nourrir se nourrir et manger 2008 Projet © ADAGP Paris 2022


 

Copie du futur. Projet de configuration direct. HuGo MoToR 2008 © ADAGP Paris 2022


Nourrir se nourrir et manger 2008

Je veux vivre dans un poulailler.
Je veux m’installer dans un petit espace de 6m², au milieux d’un poulailler de 36m², clôturé et barbelé. Mon lit, mes livres, ma boite d’aquarelle, mon portable connecté, au milieu du poulailler. Tous ces livres que je n’ai pas eu le temps de lire. Tous ces livres envahissent ma cellule, tapissent mon paradis, nourrissent ma vie. Enfin ! Je veux lire ces livres aux poules, aux poussins, au coq. Je veux lire ces livres au milieu du poulailler, pour nourrir ces poules qui m’alimentent, pour remercier ceux qui me nourrissent et qui seraient bien heureux de savoir que je lis leurs livres dans un poulailler, au milieu d’un public de consommateurs d’art. Je veux que mon art fasse réfléchir, au comportement humain, avec son besoin intarissable d’aliments et sa soif inaltérable de nourriture.

Des abreuvoirs et des lampes de batteries industrielles ornent le champ visuel.

(JPG)
dessin ham ©ADAGP

Les poules picorent le grain et je leur lis des textes de rêve et de métapsychologie. Le coq met la pagaille de temps en temps. Quand je ne lis pas, j’écoute le bruit, les sons, la musique du poulailler. Je dessine les poules et les visiteurs. J’écris les mots que je réussis à attraper dans les pensées qui jaillissent de la basse-cour. Je mange des œufs que je prélève dans la bibliothèque à clapiers et je me nourris de livres, la kalachnikov à portée de main. Gare à vous, voleurs de poules !

L’action est filmé au format portrait par un dispositif serré de caméras de surveillance. Elle est projetée simultanément dans un autre espace de l’exposition, sur un mur de 5m de hauteur, pour exagérer la taille des poules et du grain, pour nous sentir tout petit dans ce monde géant des nourricières. Le direct est réalisé par des artistes de l’image et du son du monde numérique. Ils se relayent par internet dans le bidouillage en direct des images et des sons captés par les caméras de surveillance. La copie de cette réalisation voyagera par la suite de ses propres ailes. Elle sera co-signée par tous les artistes participants. Un poulailler de mélomanes à l’assaut du grain.

Le Palais de Tokyo est le lieu exact de sa création. Il est en quelque sorte son incubateur.


Les financiers associés prévisibles sont : Le Palais de Tokyo, Les fermiers de Loué , La ville de Paris, Le ministère de la culture, Arte.


© HuGo MoToR Représenté par l’ ADAGP Paris 2022